Depuis juin 2020, la transhumance pratiquée par les bergers est reconnue au patrimoine culturel immatériel en France.

Par transhumance, on entend une migration d’un troupeau d’herbivores qui se déplace dans les pâturages pour se nourrir. On parle de transhumance estivale lorsque les bêtes montent vers les pâturages d’altitude et de transhumance hivernale lorsque les bêtes descendent dans les plaines pour profiter d’un climat rigoureux.

Agneau nomade pratique ces 2 transhumances plus une transhumance d’automne à l’instar des troupeaux nomades mongols, iraniens…

Ces troupeaux 100% transhumants permettent un élevage extensif où les bêtes se nourrissent uniquement dans les espaces naturels: c’est le pastoralisme.